Je veux…

Par défaut

« Je veux d’l’amour, d’la joie, de la bonne humeur »

 

Des enfants qui rient et un gentil mari

Qui m’embrasse dans le cou en me disant que je suis jolie

Des tourbillons de joie autour de moi…

Qu’ils me racontent leurs journées:

leurs coups de coeurs, leurs grands bonheurs,

Et moi? moi je les écouterai, moi je les encouragerai,

Je les aiderai à refaire le monde, à faire leur monde…

Je créerai un endroit merveilleux,

Calme et doux, accueillant et chaleureux,

Je créerai une entracte, une interlude… pour eux…

Mais parfois, ce sera douleur, ce sera colère …

Alors, avec mon regard bienveillant, de mes bras ouverts,

Je les enlacerai, j’écouterai leurs chagrins et leurs peurs.

Ils se blottiront contre ma poitrine et je brillerai… pour eux.

Là,

Au creux de mon ventre, ils reprendront leurs forces

Ils découvriront leur puissance, et ils repartiront fiers et heureux

Conscients de leur pouvoir, ils iront construire leur monde…

Clarithena, septembre 2016

Alors c’est ça la Vie?

En passant

Alors c’est ça la Vie?

Courir…

De but en but, d’objectif en objectif

Chercher… Courir…

Un mari, un travail,

Faire un enfant et puis un jardin

N’être jamais contente de rien

Cherches, cours…

Le plus vite possible, le plus haut possible,

Qu’on dise que t’as réussi…

 

Dis Maman, c’est ça la Vie?

Me battre sans arrêt, lutter…

Tout faire entrer dans un planning étriqué:

Trois vies dans une…

La femme, l’épouse, la mère,

La travailleuse, la ménagère, la nounou,

Et avoir l’air fraîche et heureuse, svelte et gaie,

Epanouis…

 

Oh Papa, dis moi, c’est ça la Vie?

C’est à ça qu’on m’a préparé?

Courir, lutter, acheter…

Electroménager, voiture, téléphones, surgelés

Pour mieux m’organiser…

Des fringues, du maquillage, j’avance masquée

Qu’on ne voit pas mes yeux cernés…

 

Et je me plains mais ais-je le droit de me plaindre?

J’ai tellement tout que ce serait odieux, non?

Alors je ris fort, si fort… de ce rire forcé,

est ce que vous l’entendez?

Que j’ai envie de pleurer, de crier, de tout envoyé balader,

de me flinguer…

 

Moi, je rêvais d’Amour, de Liberté,

De danse, de musiques, de grands voyages…

Un Monde à découvrir, des rires et des chansons,

des rencontres et des aventures

 

Me voilà piégée…

Je mange trop et je dors pas assez

Je fumes, je bois, je crame mon fric et mon énergie…

J’anesthésie ma colère et ma rancœur,

qu’on ne voit rien, surtout qu’on ne voit rien…

Ne pas m’arrêter, surtout ne pas me retourner,

ne pas constater que je passe ma Vie à lutter

pour qu’on dise que j’ai réussi ma vie.

Et moi, Maman? et moi, Papa?

Qu’est ce que j’en dirai, Moi, de ma Vie?

« Quel gâchis… »

 

 

 

Histoires

Par défaut

Petites histoires de rien du Tout,

Petites histoires de rien et de tout

Petites histoires de Nous

Et de tout sauf nous…

 

Un jour, je te raconterai l’histoire

L’Histoire de vies sans histoire

L’histoire de lieux, de Lieux  sans histoire

Des lieux sans Histoire non plus

Cette histoire, c’est la mienne,

Et c’est la tienne aussi,

Ecoutes mon histoire, écoutes Notre Histoire…

histoire